dimanche 31 juillet 2022

Tomy & Co (7 ème).

 

Encore une adresse que je voulais faire depuis longtemps sûrement à cause des dressages qui changent des copies conformes que l'on voit à droite à gauche avec ici le jeune chef Tomy Gousset. Au menu de la bistronomie ++ c'est à dire plus gastro que bistro, pour un restaurant une étoile les prix sont raisonnables puisqu'ils font un menu entrée/plat/dessert avec choix sur la carte pour 68 euros avec quelques suppléments par ci par là tout de même. La déco fait très restaurant de designer sans être trop précieuse, en fond sonore de la musique qui oscille entre jazz, funk et blues, la salle contient une quarantaine de couverts environ. Ce jour là je prends le menu à 65 euros.


En entrée je choisis l'assiette signature à savoir les gnocchis à la truffe noire, beurre d'épinard, jus de volaille et pecorino (+ 9 euros), je vous rassure tout de suite le repas a été pris en hiver, c'est de très bons gnocchis où l'on sent bien la pomme de terre et la truffe même si les meilleurs mangés sont ceux du restaurant Palais Royal (Paris 1 er).


En plat ça sera pâté chaud de ris de veau et canard avec une purée de cerfeuil tubéreux, c'est servi une salade de mâche avec une vinaigrette truffée (+8 euros), c'est un pâté puissant en goût sans être trop écœurant, la salade je ne pourrais vous dire si elle est bonne le serveur était pressé de débarrasser visiblement. 


Comme dessert j'ai pris la tarte au citron, main de Bouddha, glace à l'orange et oxalys vert, c'est frais, peu sucré et rafraichissant mais peut être un peu en deçà du reste.   


Quelques mignardises sympathiques pour finir et le sentiment d'avoir mangé dans un des meilleurs bistronomique de Paris, sachant que je trouve la bistronomie souvent décevante, là c'est carré, précis.

Conclusion: est ce que je reviendrais? Oui le rapport qualité/prix est très bon après le service est un peu à la ramasse par exemple un des serveurs à fait "exploser" la bouteille de champagne qu'il devait servir s'en mettant partout, surement l'effet crise du Covid que l'on trouve souvent chez les serveurs ces derniers temps même en palace. C'est une bonne adresse au final.

Prix du menu entrée/plat/dessert: 65 euros.

Prix à la carte: de 65 à 79 euros.

Prix du menu dégustation: 85 euros (seulement le soir).

Restaurant Tomy & Co: 22 Rue Surcouf. 75007 Paris. Tél: 01 45 51 46 93. Fermé le week-end. Métro: La Tour-Maubourg. Voir site.



 

lundi 18 juillet 2022

L'Expérience Pierre Lambert (92400 Courbevoie).


Voila un restaurant gastronomique lancé sans grosse campagne publicitaire et qui pourtant vise les distinctions, derrière les fourneaux Pierre Lambert un cuisinier autodidacte qui n'est pas à sa première adresse dans les Hauts de Seine. Ici c'est de la cuisine créative sous forme d'un menu unique, un menu dégustation (95 euros), vous pouvez toujours signaler vos restrictions alimentaires avant votre venue. La salle de 25 couverts est chic mais sobre, on voit les cuisiniers finaliser les assiettes au milieu, c'est original.

 

Le repas débute avec cet amuse bouche à la forme amusante, c'est un bain de bouche citron verveine, on nous explique qu'il faut tout boire en une seule fois chose que je fais mais je manque de peu de recouvrir le mur d'à coté de cette mousse après l'avoir avalé de travers.


On poursuit avec une trilogie nommée avant match, de gauche à droite il y a un cromesquis bien juteux au jambon beurre, puis un sorbet à la bière et un lait de cacahouète, c'est ce que j'ai préféré du repas.


Troisième séquence pour le moins provocatrice: une pizza hawaïenne, la pâte est en feuille de brique et niveau goût on retrouve vraiment le goût d'une pizza avec un ketchup d'ananas, du parmesan, j'ai beaucoup aimé.


Après on passe à l'œuf de cent ans encore une fois revisité avec un tartare d'huitres. Beaucoup de texture et de goût dans cette assiette.


6 -ème plat: sashimi de sériole fumée et focaccia maison servi avec un beurre au miso, le coté fumé du poisson est subtil avec une touche d'agrume, la foccacia n'est pas en reste, le chef montre l'étendu de son talent sur cette création.


Encore du poisson encore ce retour de pêche, c'est un hareng pomme à l'huile revisité, une fois de plus une belle revisite avec quelques croustillants de pomme de terre sur le dessus pour le croquant.


Ca continue avec ce chou pak choi, kimchi, feta, poutargue, c'est bon mais en dessous du reste, de plus servi trop froid genre fraichement sorti du frigo. 


De nouvelles saveurs marines avec de la Saint-Jacques à cru, caviar, émulsion dashi, crevette snackée, mousse dashi et sarrasin. De l'iode, de la sapidité, très bien.


Le plat suivant est à base de cabillaud, d'ananas et de char siu cet assaisonnement chinois rosé que l'on retrouve avec du porc traditionnellement, il y aussi des œufs de poisson volant sur le dessus, c'est très bon, le poisson est bien fondant même si je préfère le vrai char siu.


Puis arrive le plat signature de la maison: le tacos, vous aurez compris dans une version destructurée, il faut qu'on lèche l'assiette et le premier qui crie "Tacos" gagne un cadeau, ça fait vraiment penser à un tacos bien relevé qui plus est. Excellent!


Toujours dans la déstructure avec ici un pho au foie gras, sans bouillon vous l'aurez compris, c'est pas mal mais pas le meilleur plat de la soirée.


La plus grande déception du diner: le filet mignon de veau massale avec panais et mayonnaise d'anchois, la viande est un poil sèche et malgré les feuilles d'huitre c'est moins marquant que le reste.


 Le dessert est nommé actimiel: l'air et le miel, la mousse est légère comme des œufs en neige et le miel est bien présent, sympatoche.


L'expérience se finit avec des mignardises, dans le sens des aiguilles d'une montre: des tuiles de maïs, des tuiles au chocolat en forme de poisson, des magnums marron glacé et des financiers au coco, c'est réussi globalement.

Conclusion: dans l'ensemble c'est une bonne adresse, quelques imperfections qui ont sûrement empêchées l'étoile au guide rouge mais s'ils arrivent à mieux se roder ils y arriveront je pense. Pensez à réserver et à arriver à l'heure car tout le monde est servi en même temps.

Menu déjeuner: 55 euros.

Menu le soir: 95 euros.

Restaurant l'Expérience Pierre Lambert: 215 Boulevard Saint Denis. 92400 Courbevoie. Tél: 01 43 33 25 35. Fermé dimanche et lundi. Voir site.

   



 
 

dimanche 3 juillet 2022

La pâtisserie Christophe Michalak, c'est bien?


 Ca fait un petit moment que je veux goûter la religieuse caramel au beurre salé du chef, comme elle a disparue des rayons je me rabat sur 3 autres patisseries.



Je commence par une pâtisserie intrigante le millefeuille Paris-Brest (7, 50 euros en saison), en bouche on a bien la sensation feuilletée d'un millefeuille, la noisette est puissante mais c'est assez sucré, un peu trop pour moi, de plus la pâte est un peu détrempée, mais ça reste honorable, c'est loin d'être mauvais en tout cas je vous rassure.


Le Criollo (7, 20 euros), vous l'aurez compris il s'agit d'un entremet au chocolat, je n'ai pas fait de photo de l'intérieur car la découpe nette était mission impossible. Le chocolat utilisé est du genre minéral et un peu amer pour un ensemble cette fois peu sucré, le biscuit au milieu croustille bien. Sur le dessus c'est du grué de cacao, ça n'est pas la meilleure pâtisserie au chocolat que j'ai mangé mais elle se défend bien.


Pour finir le mini Klassik yuzu citron vert (7, 10 euros) qui est une tarte au citron avec un cœur coulant, le yuzu est assez subtil juste ce qu'il faut pour qu'on le sente, la pâte sablée croustille bien, il y a une bonne dose d'acidité et le tout est peu sucré, à essayer.

Voila c'est une adresse sympa avec un joli travail sur les textures.

Christophe Michalak. Plusieurs boutiques sur Paris. Voir site.

dimanche 26 juin 2022

Blossom Burgers (10 ème).

 


Une adresse de burgers haut de gamme dont on arrêtait pas de parler sur les réseaux sociaux lors de son ouverture, ici c'est burgers, bières et rock n roll, niveau décoration on a le droit à des influences de spots à burgers anglo-saxons avec de la musique bien rock. Si vous mangez sur place vous le droit à un service à table. Il y a 25 places assises environ.


Parmi les six burgers différents je prends le double smashed motzy (14, 5 euros), il est composé d'un potato bun, de deux patty de bœuf Aubrac smashés, de cheddar anglais affiné, d'oignons grillés et de pickles, comme vous pouvez le voir c'est très foodporn, il faut aimer le gras, en bouche le pain est bien moelleux et les steaks sont bien cuits, bien croustillant sur les bords, le fromage est bon rien à redire sauf qu'il manque une sauce pour que ça soit meilleur. 


En accompagnement j'ai pris des frites avec sauce sriracha et parmesan, c'est de la bonne frite, un peu sucrée, hélas servies trop tièdes et le sriracha industriel fait un peu tâche tout de même.

Pas de cookie disponible ce jour là donc je suis parti en ayant faim mais tout le monde n'est pas un gros mangeur comme moi, sinon le service est sympa, la nourriture dans la moyenne haute même si je préfère largement Echo. Si vous êtes dans le coin ça peut être une option.

Prix des burgers: de 8, 50 à 14, 50 euros.

Prix des frites: de 3, 50 à 6, 90 euros.

Blossom Burgers: 26 Rue de Chabrol. 75010 Paris. Tél: 07 86 85 61 28. Ouvert tout les jours. Métro: Poissonnière. Voir site.

samedi 18 juin 2022

Quelques douceurs signées Bo&Mie.

 Avec un peu de retard voici quelques patisseries par ces 2 anciens de Ferrandi boulangerie.


Flan vanille (3, 50 euros), il s'agit de leur ancienne version il désormais remplacé par une nouvelle plus vanillée (soi-disant). Il est peu sucré, frais et assez crémeux, ça manque un de vanille mais je préfère cette version que la nouvelle.


Flan praliné (3, 80 euros), celui ci est très crémeux et on sent bien le praliné cette fois, j'adore.


Place au Paris Brest (5, 50 euros), la noisette est bien mise en avant, il y a un peu praliné feuilleté pour la mâche, c'est un bon Paris Brest même si je trouve qu'il manque un peu de légèreté.

Dans l'ensemble c'est une bonne adresse, rien de fou mais les prix restent sages alors.

Bo&Mie: plusieurs boutiques sur Paris et une à Barcelone. Voir site.

Vous aimerez aussi :